1. Potjebuur est littéralement une délicieux prétexte pour sonner à la porte de tes voisin que tu connais ou ne connaît pas !
  2. En offrant un Potjebuur nous donnons aux populations d’origine étrangère musulmane un chaleureux signal d’appréciation pour leur culture.
  3. A la Potjebuur les indigents et les solitaires ont droit eux aussi à l’attention (perdue) qui leur manque tant.
  4. Potjebuur contribue a une cohabitation chaleureuse : la rue, le quartier devient un endroit ou l’on se sent bien et en sécurité.
  5. Potjebuur est une façon plaisante de surprendre et être surpris : "Qu’y aurait-il dans le plat?"
  6. Eureka ! Potjebuur te permet de découvrir que certaines religions et philosophies peuvent avoir des règles de conduites intéressantes.
  7. Fêter la Potjebuur, c’est fêter le plaisir de partager.
  8. Partager la nourriture est un acte simple mais universellement reconnu comme un acte de respect pour la nourriture et la reconnaissance pour le bien-être reçu.
  9. A la Potjebuur on a l’occasion de goûter la cuisine des autres! njam njam!
  10. Dès le moment où l’on a un contact avec un voisin il sera à l’avenir plus facile de poser une question, une demande. (votre arbre perd ses feuilles sur ma terrasse, auriez-vous un peu de sel svp ? Vos enfants font beaucoup de bruit…)
  11. Potjebuur est un acte de reconnaissance vis-à-vis des personnes (plus) âgées de notre société qui (re)connaissent cette attitude coutumière du passé.